Une mise en valeur exceptionnelle pour les pilotes handicapés

La 4e édition du Trophée International Handikart qui s’est tenue du 27 au 30 mai 2021 sur le circuit d’Aunay-les-Bois en parallèle d’une manche du Championnat d’Europe FIA Karting a été très positive pour les pilotes handicapés.

Organisé sous l’égide de la FFSA, le Trophée International Handikart 2021 a connu une réussite particulièrement encourageante. Tout d’abord, l’implication d’Alain Nicolle, responsable du Groupe de Travail Handikart de la FFSA, et de toute l’équipe du club organisateur K61 avant et pendant l’évènement a été cruciale, alors que la rigueur sympathique du staff technique a été appréciée. La contribution des bénévoles de l’ASASPP Karting (Sapeurs Pompiers de Paris) a comme toujours rendu de grands services.

La 4e édition de cette compétition unique en son genre était également soutenue par la FIA à travers sa Commission handicap et accessibilité présidée par Nathalie McGloin. Des équipes de France 3 Normandie et France Télévisions se sont déplacées pour assurer reportage et tournage en vue de l’émission “Champions d’exception”.

La place faite au Trophée par James Geidel, le promoteur des Championnats FIA Karting, dans le protocole habituel et les retransmissions en direct mérite d’être soulignée. Il a ainsi été possible de suivre les manches qualificatives et les phases finales en ligne dans le monde entier en bénéficiant des commentaires anglais des deux speakers.

Présent pendant le meeting normand, le Président de la CIK-FIA Felipe Massa s’est montré très intéressé par la compétition Handikart. Il a tenu a remettre personnellement leurs médailles à tous les pilotes sur la grille de départ de la finale. Enfin, le retour en parc fermé après chaque roulage s’est effectué sous les applaudissements des pilotes présents formant spontanément une haie d’honneur aux compétiteurs handicapés.

Les contraintes sanitaires impactant toujours les déplacements, notamment depuis d’autres pays, n’ont pas facilité la venue de pilotes étrangers. Malgré le soutien de la FIA, la communication n’a pas pu toucher tous pilotes handicapés susceptibles d’être intéressés. Le nombre d’engagés n’a donc pas été à la hauteur des ambitions des organisateurs avec seulement 13 participants, dont un Espagnol et un Hongrois.

Sous le beau temps normand, la compétition n’a pas manqué d’intérêt lors de courses spectaculaires comme jamais. Si la motivation des compétiteurs est à féliciter, la nouvelle proposition de règlement testée à Aunay-les-Bois a largement contribué à ce succès. La répartition en trois catégories prenant pour la première fois en considération le nombre de commandes adaptées nécessaires à chaque pilote et l’application d’une grille de poids adaptée favorisant les plus handicapés a donné lieu à une confrontation sportive équitable et passionnante entre les H1, H2 et H3.

Lavaux, grand vainqueur de la 4e édition
Marc Borgetto (FRA-Respeed/Iame-H2) avait réalisé la pole position des chronos et remporté la 2e manche qualificative, mais Morgan Lavaux (FRA-Sodi/Rotax-H1) s’imposait lors des deux autres au terme de batailles serrées et prenait la tête samedi soir. Joan Lascorz-Moreno (ESP-CRG/Iame-H3) occupait une incroyable 3e position devant Alain Nicolle (FRA-Sodi/Rotax-H2) et Mickaël Vaché (FRA-Sodi/Rotax-H2).

Borgetto partait en tête-à-queue au départ de la préfinale tandis qu’une lutte acharnée pour la victoire rassemblait Lavaux, Lascorz-Moreno et Vaché en moins d’une demi-seconde. Lavaux gagnait la course avec 3 dixièmes d’avance.

Après une belle mise en grille sur la piste, la finale était lancée sous le soleil pour 17 tours. Cette fois, Lavaux s’échappait tout seul en tête tandis que Vaché prenait l’avantage sur Lascorz-Moreno. Lavaux remportait finalement le Trophée International Handikart 2021 avec une avance portée à plus de 5” au terme d’un parcours sans-faute. Vaché conservait la 2e place moins de 3 dixièmes devant Lascorz-Moreno. Le valeureux espagnol était malheureusement disqualifié peu après pour avoir utilisé par négligence du liquide de refroidissement au lieu d’eau dans son moteur. Nicolle récupérait la 3e position devant Gilbert Meneur (FRA-Tony Kart/Rotax-H2) et Laurent Flamant (FRA-Kosmic/Rotax-H1). En 8e position, Zoltan Besseney (HUN-Croc Promotion-Iame-H3) était le mieux classé des H3 face à Vianney Chan Tsin (FRA-OTK/Rotax-H3) et Patrick Joubert (FRA-Sodi/Rotax-H3).

FFSA Karting – Communiqué de presse / Photo © KSP