Une fin de saison val…able : Val…ence après le Val… d’Argenton !

Les retrouvailles avec le Val d’Argenton nous ont rappelé que ce circuit aurait pu être perdu pour le karting. Au vu du plaisir que les pilotes et le public ont ressenti, cela aurait été fort dommage ! Surtout pour François Béliard qui a profité du déplacement pour remporter sa troisième victoire absolue et rejoindre Johan Renaux au tableau d’honneur de la Formule 20.000. Un autre Johan, répondant au nom de Besnault, récent vainqueur à Marcillat, fera tour pour conserver son sceptre valentinois acquis voici un an tout juste à l’Arena45e… Valence attend ses fidèles.

Val d’Argenton, première !

Les karts à moteur 100 cm3 refroidis par air de la période 86/2002 de la F20.000 ont un riche passé à faire revivre au Val d’Argenton. La première manche révèle un nouveau venu qui n’est pas un inconnu, surtout dans l’ancienne région Poitou-Charentes. Le Rochelais Quentin Aunis l’emporte sous la pluie avec son Tony-Kart. Son frère Aurélien, engagé avec un CRG Epoch à tubes ovales, s’est rabattu, suite à un problème mécanique, sur un Fullerton Lion et termine 5ème. Les deux frères ont longtemps écumé le championnat de France d’Endurance et les 24 Heures Karting au Mans. Florent Richard réplique à Quentin Aunis dans la deuxième manche et décroche la pole pour la préfinale. Pendant la pause déjeuner, le soleil vient comme le public redécouvrir le site du Val d’Argenton en mode compétition. Les pilotes chaussent les pneus slicks et s’élancent sur un tracé encore piégeant par endroit. Au premier passage devant la grande tribune, Aurélien Aunis part en tête à queue et entraine Julien Romanteau dans sa chute. Baptiste Incandela émerge en tête et l’emporte. Après deux 4ème places à Laval et Marcillat, le Seine-et-Marnais veut le podium, voire mieux ! Le leader habituel de la classe 155 kg Nico Pioline réalise l’exploit de terminer 2ème devant… Franck Talon. Le local de l’étape, champion de France Cadet 1988, vice-champion de France Formule France 1989 (derrière Tanguy Moulet présent e dimanche), fut finaliste du Mondial, pilote officiel Sodikart… mais il n’a plus couru depuis près de 25 ans ! Circonspect dans les manches, il se replace pour la gagne en terminant 3ème devant Louis Puel, élève ingénieur à l’ESTACA. Avec ses camarades de l’EMOS, l’association des étudiants férus de sports mécaniques, il a restauré un Tony-Kart de 1995 équipé d’un moteur Titan.

La finale commence par l’envolée du malchanceux Baptiste Incandela, le benjamin du peloton qui sera malheureusement ralenti par un problème d’alimentation et terminera… 4ème. Derrière, ce qui n’est pas encore la lutte pour la victoire ne tarde pas à s’intensifier. Malencontreusement pris en sandwich entre François Béliard et Nico Pioline, le Sodi Futura de Franck Talon se retrouve en tête à queue. François Béliard prend la poudre d’escampette au volant de son inusable Tecno devant un Quentin Aunis opportuniste et le « Bireliste » Nico Pioline, sur le podium et encore une fois vainqueur en 155 kg. Jacques Saint-Guirons s’offre un nouveau Top 5 devant l’opiniâtre Louis Puel et un patient Nicolas Breteaud.

Valence, troisième !

C’est l’habituel final de prestige qui attend les concurrents, comme ce fut le cas en 2019 et en 2020, dans le cadre du Trophée de Ligue Rhône-Alpes. A l’image de ce qui s’est passé pour Génération Val d’Argenton et le Trophée des Combrailles, la Formule 20.000 côtoiera les catégories modernes du karting. Les deux premières éditions ont donné lieu à des courses haletantes et à un suspense de tous les instants. Il n’y a donc pas de raison qu’il en aille autrement cette année. Ce sera même peut-être encore mieux que d’habitude !

Valence est un des plus beaux circuits français, il correspond à merveille aux caractéristiques des karts de Formule 20.000 qui ont d’ailleurs écrit les plus belles pages de l’histoire du site. Les championnats du Monde 1989 et 1995 et certaines manches de championnat d’Europe sont toujours ancrées dans les mémoires de ceux qui ont eu la chance de vivre ces événements du bord de la piste ou assis dans la tribune du bout de la ligne droite. Quelque soit votre génération, il sera possible de suivre la version 2021 de cette époque bénie, y compris depuis l’intérieur du peloton. C’est ça, la magie de la Formule 20.000 ! Rendez-vous le 17 octobre pour la course, la veille et l’avant-veille pour les entrainements.

Informations pratiques Valence:

> Droits d’engagement : 100€ pour la Formule 20.000, par chèque à l’ordre de Mécasports ou virement (voir coordonnées bancaires sur le bulletin d’engagement).

> ATTENTION POUR VALENCE 2021 UNIQUEMENT : pour ceux qui s’engagent par courrier postal pour le bulletin papier et/ou le chèque à l’ordre de Mécasports, merci de l’adresser à :

Renaud DIDIER, 256 chemin des Lognes 34130 VALERGUES

Vous pouvez aussi régler votre engagement par virement et envoyer votre bulletin à la promotrice Romane DIDIER par email : futureracing@yahoo.fr

> Date limite d’engagement : jeudi 7 octobre, majoration de 50€ jusqu’au 12 octobre. Pas d’engagement sur place.

> Essais libres : droit de piste 20€ le vendredi et 50€ le samedi. A régler auprès de l’ASK Valence.

> Compétition uniquement le dimanche (warm-up avec pesée obligatoire, 2 manches, préfinale, finale, podiums avec pilotes en tenue).

> Accès réservé aux personnes munies d’un Pass sanitaire (à partir de 12 ans).

> Contact organisation et réservation des quelques stands disponibles :  Maxime Peyron président de l’ASK Valence / ask.valence@yahoo.com

> Le contexte particulier de Valence impose le montage d’un silencieux d’échappement : l’embout « ADAC », en provenance directe des années 90 (avec protection s’il dépasse du pare-chocs arrière) ou le dispositif de type cartouche IAME / Elto (style X30, KFS, OKJ…). Ces deux produits sont faciles à trouver auprès des professionnels partenaires de la Formule 20.000 (nous consulter).

> Il est conseillé de découvrir le site du circuit à ce lien.

> …Et notamment le règlement intérieur à cet autre lien. > Apéritif samedi soir offert par l’agence promotrice de la F20.000 en partenariat avec la caféteria du circuit.