Rendez-vous passionnant en Mayenne

De l’audace, de la convivialité, du sport, beaucoup de roulage, de la sévérité en piste mais aussi une grande équité technique seront au programme du second round de la IAME Series France 2021 qui se déroulera, du 09 au 11 juillet prochain. A Laval, qu’ils visitent pour la seconde fois depuis la création du championnat, les « Warriors » vont pouvoir montrer l’étendue de leur talent sur la piste mythique de Beausoleil qui a été le cadre, jadis, des sacres mondiaux, de David Terrien et Manu Collard. Du Minime (7-11 ans) au Gentleman (+ 45 ans) en passant par les juniors (12-14 ans) ou les séniors (14 – 30 ans) sans oublier les féminines, les courses s’annoncent riche en intensité et en spectacle pour cette deuxième épreuve nationale de l’année qui accueillera plus de 150 pilotes et 5 catégories percutantes.

Minimes : Sur le circuit de Laval-Beausoleil, qui, on l’espère, portera bien son nom, les Mini Warriors ne devraient pas amuser la galerie. Les têtes d’affiches de Muret seront, bien sûr, de la partie. Thomas Pradier, Lucas Niel, Walter Schulz, Tom Martinez et Stan Fagot vont tenter de consolider leur place au championnat. Mais il ne faudra pas oublier des pilotes comme Jules Avril ou encore Théo Battisti. Romain Kintzinger, le performant Oscar Goudchaux, Gaël Le Marchand ou Victor Galmiche tenteront de se faire une place au soleil. Du coté Belge, il faudra être attentif à Nils Lelaure et Aaron Theeuws. Enfin, une surprise n’est pas à exclure avec, pourquoi pas, Louis Baziret ou l’Andorran Antton Bouchard.

X30 Junior : Ethan Pharamond, lauréat « surprise » à Muret, continuera-t-il sur sa lancé dans le chaudron de Laval ? Karel Schulz, toujours dans les bons coups, Kimi Durosne et surtout Théophile Naël, leader de la Iame Euro Series, attendent patiemment leur revanche. Mais attention, Adrien Closmenil, Arthur Poulain ou encore le rapide Enzo Perrot Thommerot ne demandent qu’à déjouer les pronostics. Méfiance, enfin, concernant Ilyes Pruvost, « couvé » à la rude école du Benelux, Raphaël Fournier et Matis Barbe qui peuvent créer la surprise. N’oublions pas qu’un ticket pour la IWF 2021 sera offert au vainqueur de la course de Laval !

Senior : Avec plus de 65 inscrits, la catégorie numéro 1 en France s’apprête à déverser une pluie d’étoiles sur la Mayenne. Dépassement à couper le souffle, pilotage hors norme, haut niveau technique… Chaque détail va désormais compter pour se faire une place au soleil… et accéder au podium. Les Warriors sont prêts à en découdre sur un tracé favorisant les dépassements et les gros cœurs. Alors aventurons-nous à faire quelques pronostics ! Enzo Peugeot, vainqueur à Muret, Enzo Lévèque et le discret « Fx » Venet font incontestablement partie des favoris tout comme Léo Poncel ou Alexandre Monnot, les meilleurs rookies lors de la course précédente. Mais attention au rapide Alessandro Astruc, à Ewan Carrot ou encore Benjamin Hovelacque et Vincent Rua qui ont soif de revanche. Herman Roy, qui débarque de l’Ile de la Réunion ou encore le Luxembourgeois Philippe Schaack pourraient tirer leur épingle du jeu. Méfiance, enfin, concernant Renaud Gasperment-Braye, Quentin Dapoigny, Steven Servant, Enzo Lacreuse ou Malo Bolliet qui peuvent créer la surprise. A moins que la pluie ne vienne bouleverser la hiérarchie qui semble se dessiner…

Ladies : Bien qu’elle ait peu roulé, cette année, la tenante du titre, Caroline Candas, fera office de favorite pour la Ladies Cup 2021. Mais attention, la résistance s’organise. Luna Cleret, après 2 podiums, ne pense qu’à une chose : La victoire ! La Belge Sita Vanmeert fait actuellement des étincelles du côté du Benelux, semble une sérieuse prétendante au titre. L’Espagnole Albany Del Vallee ne pense qu’à progresser depuis l’an passé. Méfiance aussi concernant la colonie Britannique emmenée par Chloé Chong et Ellie-Anna Mc Fall. Une surprise n’est pas à exclure ! Enfin, il faudra surveiller, avec attention, les rapides Mathilde Habrant, Alexandra Hervé, Clarisse Jean et Angèle Grossemy qui jouera (presque) à domicile. Quant à Tania Cirelli et Eva Mondou, leur côte semble au beau fixe. Bref, l’édition 2021 de la Ladies Cup s’annonce passionnante et surtout particulièrement ouverte.

X30 Master-Gentleman : Dominateur lors du Round 1, Thomas Ricci sera absent en Mayenne. Et quand le chat n’est pas là, les souris dansent ! Le Belge Nicolas Jussy fera office de favori, suite à son podium de Muret mais attention, Sébastien Hellaouet, malchanceux en Haute-Garonne, François Vautier, le rapide Maxime Bidard ou encore Michel et François Peurrière espèrent avoir leurs mots à dire et disputer la victoire.

Du côté des Gentlemen, Willy Runget, Yannick Le Moing et David Iperti rêvent de victoire en l’absence de Mathieu Bourdon, qui a une bonne excuse : Il se marie ! Attention à Lucky Pion, excellent finisseur, Ludovic Breton et Thierry Abiven qui sont des valeurs sûres du championnat tout comme Franck Berthes et Philippe Tutin. Quant à Stéphane Durand, il pourrait créer la surprise…

Pour finir, notons que tous les pilotes sont invités, samedi soir, à la « IAME Taste party », histoire de goûter à la gastronomie locale, avant d’attaquer la pré-finale en semi-nocturne, que le meilleur Rookie en Sénior (- de 16 ans et première année dans la catégorie) sera récompensé, qu’un stand présentant les nouveaux éléments de sécurité (Protège-côtes homologués, gants, casques CMR ou autres…) sera présent tout au long du week-end et qu’une importante remise des prix, au mérite mais aussi par tirage au sort attend les pilotes..

Photos : Lionel Gripon
Pour suivre la IAME SERIES FRANCE :
www.iameseriesfrance.com