Rotax Project E20 : la transition vers l’électrique.

Un cylindre, un piston, un carbu, on ne peut pas dire que la motorisation de nos chères petites machines a beaucoup évolué depuis plus de 60 ans.
Les orientations dans le domaine de l’automobile sont très diverses : carburants fossiles, hybrides, électriques, hydrogène, … aucune ne semble être la solution idéale.
Les contraintes d’utilisation, de performances, d’autonomie, de pollution sont importantes et laissent envisager qu’actuellement “la solution unique” n’est pas envisageable.

Dans le domaine du karting de compétition des tentatives d’évolution des moteurs ont été tentées, sans réel succès : moteur 4 temps, moteur à piston rotatif. Il n’en est pas de même dans le karting de location ou le tout électrique commence à équiper quelques structures. Des marques bien connues proposent des produits aboutis pour la plus grande joie des pilotes et des propriétaires de piste.

Rotax, célèbre entre autre pour les RotaxMax et leurs déclinaisons a présenté en 2017-2018 une première approche du kart tout électrique avec le modèle Rotax Thunder.
Cette année il revient avec un nouveau concept, le Rotax Project E20. Nous vous laissons découvrir ces machines au travers d’une vidéo d’un comparatif entre ces deux modèles et un RotaxMax conventionnel. A vous de juger !

BRP-Rotax présente fièrement son dernier développement dans le domaine du kart électronique – le projet E20. Après avoir présenté son premier groupe motopropulseur de kart de course électrique appelé Rotax THUNDeR avec son partenaire en coentreprise S.M.R.E. / IET en 2017, BRP-Rotax a développé en interne ce nouveau groupe motopropulseur électrique. Le projet E20 a été lancé à l’occasion du 20e anniversaire de la Rotax MAX Challenge Grand Finals à Sarno, en Italie, où la communauté internationale de karting RMC était réunie.
«Il s’agit de la prochaine étape logique de notre stratégie de kart électronique», a déclaré Peter Ölsinger, directeur général BRP-Rotax et vice-président des ventes, du marketing RPS-Business & Communications. “Le projet E20 est développé par des coureurs pour des coureurs et nous visons à ce qu’il soit prêt pour la course d’ici mai 2020”, a-t-il poursuivi.


Les E-karts avec la nouvelle technologie seront probablement courus dans le Championnat d’Allemagne de Kart électrique en 2020. En plus de cela, une série de course internationale ROTAX est également envisagée.
Le nouveau groupe motopropulseur sera largement testé cette année et au début de 2020. Il a été entièrement développé par l’équipe R&D de BRP-Rotax ayant utilisé la vaste expérience acquise en course au fil des ans. Grâce au lien direct entre la piste de course et le centre de R & D, BRP-Rotax a réalisé des améliorations significatives sur plus de fronts avec cette technologie encore fraîche.
La nouvelle unité E de ROTAX montrera le prochain niveau en termes de capacité de la batterie lithium-ion haute performance, de temps de conduite et avec la fonction boost. Il porte également moins de poids et représente une efficacité plus élevée, dispose d’un moteur et d’un onduleur refroidis par eau ainsi que d’une unité de contrôle interne du véhicule. Les effets combinés de ces améliorations promettent de rapprocher l’E-kart des karts de course à moteur à combustion et d’offrir une expérience de conduite passionnante.

Ce qui est resté inchangé, ce sont les objectifs originaux du programme de karting électronique, qui comprennent la recherche d’une qualité supérieure et d’un niveau de performance en constante augmentation, des courses passionnantes et une technologie propre qui seront mises à la disposition d’un large éventail de coureurs à l’avenir.
Le groupe motopropulseur électrique de BRP-ROTAX est le programme le plus avancé parmi les explorations électriques de BRP. La société a récemment dévoilé six concepts électroniques dans ses gammes de produits actuelles et au-delà lors de sa réunion annuelle des concessionnaires à Las Vegas en septembre dernier.