IAME Series France : La météo joue les trouble-fêtes en Mayenne

Tout le monde se souviendra de ce deuxième round de la IAME Series France 2021. Des courses spectaculaires, un tracé rapide et technique fort apprécié, un niveau particulièrement relevé, une météo très très très capricieuse avec une alternance de soleil et d’averse compliquant le travail des mécaniciens et des pilotes qui ont dû faire appel à toute leur science du pilotage… Et pour corser le tout, la pré-finale, en semi-nocturne, a fait son petit effet tout comme les nombreuses animations et la remise des prix concoctés par l’équipe d’organisation. Bref, vivement la prochaine épreuve du championnat, début août, à Valence, pour connaître les champions 2021 !!


MINIME : Pradier intraitable
Quelle finale ! Après un samedi compliqué où les aléas de la météo et les conditions de piste ont joué les trouble-fêtes, les Mini Warriors nous ont offert un véritable feux d’artifice en finale. Même le speaker a manqué de s’étouffer tant les dépassements étaient nombreux. Thomas Pradier (PB Kart) remporte sa deuxième épreuve de Iame Series France après un samedi compliqué et devance Louis Baziret et Victor Galmiche, revenu du Diable Vauvert. Jules Avril (1 places de gagnée), Nils Lelaure (7 places de gagnées) et Tom Martinez ont aussi livré un beau récital tout comme Elyo Giltaire et Nino Delaunay.

X30 JUNIOR : Théophil Nael prend la tête du championnat
Après un début de course particulièrement disputé avec pas moins de six pilotes roulant roues contre roues et se doublant à chaque virage, Théophile Nael (2N Racing) réussit à prendre la poudre d’escampette et remporte cette deuxième épreuve de la saison. Ethan Pharamond, un temps en retrait, réussit à passer la surmultipliée et grimpe sur la deuxième marche du podium devant Karel Schultz, plus à son aise sur piste humide. Signalons les belles prestations de Ilyes Pruvost, Adrien Closmesnil, Raphaél Fournier et Mathis Barbe, particulièrement rapide. Quant au pauvre Enzo Perrot Thommerot, une crevaison lente transformera sa finale en long chemin de croix.

X30 SENIOR : Doublé KLN et Ricci dans la légende
En forçant son talent et surtout en usant de toute son expérience avec des conditions météo changeantes, Thomas Ricci, qui pilote habituellement en Master, a failli réaliser le « coup » de l’année : Premier à l’issue des manches qualificatives, vainqueur de la préfinale, Thomas a résisté quatre tours durant à la génération montante avant d’abdiquer et d’échouer sur la troisième marche du podium. Tel un métronome, Enzo Lévèque (KLN) remporte l’épreuve devant sont équipier Malo Bollier au terme d’une finale rondement mené pour le team de Neuilly sous Clermont. Derrière, plusieurs pilotes se sont mis en valeur comme Alessandro Astruc, constament sur le devant de la scène, Enzo Peugeot mais aussi Maxime Marion, qui gagne 20 positions ou encore Renaud Gasperment-Braye, avec un gain de dix places en finale. Julian Bodet-Colaroff et Jolan Raccamier ont aussi marqué les esprits. Vainqueur de la finale B après avoir signé la pole position, Steven Servant signe un sacré exploit en grappillant 23 positions et en pointant 12ème à l’issue de la finale A avec… 20 tours en plus dans les pneus.

X30 MASTER-GENTLEMAN : Bidard et Piroux parmi les grands
Intraitable, Maxime Bidard (DSM) remporte la finale, signe le meilleur tour en course et repart… avec son ticket pour la IWF 2021. Pourtant, il a eu fort à faire avec Michel Peurière et Vincent Jean Baptiste, constamment sur ses talons. Leader du championnat, le Belge Nicolas Jussy engrange des points tandis que Sébastien Hellaouet et Simon Climaque ont marqué les esprits.
Du côté des Gentlemen, l’excellent Frédéric Piroux devance François Le Floch, toujours présent dans les grands rendez-vous et Yannick Le Moing qui méritait mieux. Eric Delavier et Ludovic Breton jouent placés tandis que l’on notera l’abandon de Willy Runget, en panne, sur la grille de départ.

X30 LADY : Sita Vanmeert au bout du suspense
La Ladies Cup, édition 2021, a tenu toutes ses promesses. Après la Britanique Alicia Barrett puis la française Caroline Candas, c’est au tour de la Belge Sita Vanmeert (EGP Racing Team) d’inscrire son nom en lettres roses sur le livre d’or de l’épreuve. Pourtant, jusqu’au dernier tour de la finale, on s’attendait à une victoire méritée de Luna Cleret, qui avait jaillit de la troisième place sur la grille, tant elle avait réussit à maitriser son sujet le dimanche après un samedi à l’avantage de Caroline Candas. Ce fameux dernier tour, c’est le moment qu’a choisit Sita Vanmeert pour placer une attaque imparable et franchir la ligne d’arrivée en vainqueur, après un week-end rondement mené. Parmi les bonnes surprises du week-end, citons Eva Mondou et Chloé Chong, respectivement 4ème et 5ème. La rapide Mathilde Habrant, Clarisse Jean, particulièrement en l’aise dans les manches, Tania Cirelli et la Vénézuelienne Albany Vivas seront aussi à surveiller, cette saison.

KZ2 : la première de Nathan Pozmentier
En pleine progression depuis le début de saison, Nathan Pozmentier (Castellet Kart Racing) remporte une finale particulièrement disputée. Pourtant rien ne fût simple pour le Sudiste avec cinq pilotes roulant groupés et signant des temps au tour très proches. Le tout, après une journée de samedi perturbée par une alternance de roulage en condition pluie et sec. Clément Pierrat termine deuxième et devance le master, Julien Guéant, tout sourire et Célian Galassin, auteur du meilleur temps au tour, en finale.

Communiqué IAME Series France / Photo © CP-Photo