IAME Series France – Finale du championnat 2021 à Valence

Avec plus de 140 engagés pour cinq catégories, cette troisième épreuve du championnat, ajoutée au calendrier après un début de saison perturbé, pour cause de restrictions sanitaires, promet de grands moments et des courses passionnantes. Du 06 au 8 août prochain, le Circuit Arena 45 de Valence, haut lieu du karting français, accueillera la « crème » des pilotes français. Conséquent en nombre, le plateau des « Warriors » le sera aussi en termes de qualité pour une compétition de haut niveau qui regroupe les meilleures équipes mais qui permet, aussi, grâce à ses critères d’équité sportive et technique, de se mettre en valeur même si l’on roule en indépendant. Avec son exigence de qualité, Victory Concept nous promet de l’audace, de la convivialité, du sport, beaucoup de roulage, de la sévérité en piste mais aussi une grande équité technique en plus de la traditionnelle et copieuse remise des prix avec pas moins de 6 moteurs à gagner.

Minimes : 30 pilotes pour un titre
Leader du championnat et étincelant en Italie lors de l’Euro Series, Thomas Pradier (PB Kart) se présente à Valence en grandissime favori. Mais attention, Walter Schulz (Sonic), Théo Battisti (Kart’In Pro), Lucas Niel, Tom Martinez (Sonic) ou encore Mael Le Marchand (JHM) ne l’entendent pas de cette oreille et voudront se mettre en valeur. N’oublions pas non plus, Stan Fagot (Sonic), Andrea Manni (T3M) ou encore Jules Avril (JLA Racing) qui pourraient créer la surprise. Enfin, Malone Vinot (Renaux Racing Team), Arthur Lemenieur (GP Kart) ou encore Mia Oger (Idéal Kart) sont de possibles candidats à un coup d’éclat.
X30 Junior : Duel au sommet entre Nael et Pharamond Sur ses terres Théophile Nael (2N Racing) aura à coeur de confirmer sa place de leader du championnat. Mais la résistance s’organise avec Ethan Pharamond (LYKT), Matis Barbe (Castellet Kart Racing) et le rapide Paul Alberto (Kart’In Pro). Karel Schulz (Sonic) et Adrien Closmenil (DSM), excellent finisseur, ont montré de belles choses à Laval tout comme Kimi Durosne (Victory Lane). On surveillera aussi Raphaël Perard (T3M), Nathan Jolliet (LKM), Arthur Marcou (Foti), à domicile, ou encore Antonin Mansoz qui auront à coeur de bien faire et surtout prouver leur valeur.


X30 Senior : Il ne devra en rester qu’un…
La catégorie « phare » du karting français promet ! Les pilotes vont-ils viser un coup d’éclat ou jouer les épiciers en vue d’un titre prestigieux ? Peut-être un peu des deux. Et quid du décompte obligatoire ? Il faudra donc allier pointe de vitesse, sens de l’attaque et expérience tout en évitant les embuches pour être titré, cette année, dans ce championnat de référence qui compte plus de 100 pilotes classés. Et a la fin, il n’y aura qu’un seul champion ! Les valeurs sûres seront là ! Enzo Lévèque (KLN), Enzo Peugeot (PB Kart), Fx Venet ou encore Artus Lacroix (Kart’In Pro). Les outsiders aussi avec Léo Poncel, Jolan Raccamier, Guilhem Crespin mais aussi, et surtout, Malo Bolliet, Maxime Marion, Benjamin Hovelacque ou encore Alessandro Astruc sur qui beaucoup miseraient bien une petite pièce. Mais attention, certains pilotes profitent de cette épreuve, au milieu de l’été, pour faire leur apparition en Iame Series France. Kevin Bejeannin, Joseph Cane, Alexandre Zancanero, Elliott Couture et Enzo Menendez pourraient jouer les trouble-fêtes et déjouer les pronostics. On notera, aussi, le retour de l’expérimenté Guillaume Barbarin (KBK), après son galop d’essais en Italie, le week-end dernier et celui d’Esteban Masson (DADD), sur ses terres, qui revient à son premier amour entre 2 courses de F4. Enfin, pourquoi ne pas envisager un podium féminin avec Luna Cléret ou Lina Seners ? Messieurs, Dames, faites vos jeux, rien ne va plus…


X30 Master-Gentleman : Plus de 10 candidats à la victoire
Sébastien Hellaouet (RS by HRT) et Nicolas Jussy (Castellet Kart Racing) sont en lice pour le titre. Si le Belge semble bien parti pour ajouter une ligne à son palmarès, il ne faudrait pas oublier le pilote du Finistère, guère épargné par la malchance jusqu’à présent. Stéphane Daidone (KBK), Vincent Arnould (Kart’in Pro) et le Luxembourgeois Gilles Leyers font partie des bonnes cotes, tout comme Erwan Jullien (LKM) et Alexis Castellon (IG Management), de retour à la compétition. Et si ce dernier nous refaisait le « coup » de Castelletto?
Du côté des Gentlemen, la lutte pour le titre s’annonce prometteuse. Willy Runget (Kart Runner), Yannick Le Moing (Kart’In Pro) et David Iperti (Iperti Kart), sur un châssis de sa propre fabrication, visent la victoire ou au moins une place sur le podium. Mais il ne faudra pas oublier Matthieu Bourdon (Maya Racing) et Pierre Allemand, absent à Laval, ou encore David Chenillot (KLN), excellent lors du Trophée Kart Mag. Jérôme Garay (RPK), toujours bien placé et David Judicq (ADP Team) seront aussi des pilotes à suivre.


KZ2 : Pozmentier face à Pierrat
Le titre devrait se jouer entre Nathan Pozmentier (Castellet Kart Racing) et Clément Pierrat (Braun Racing). La jeunesse a-t-elle pris le pouvoir ? Néanmoins, on surveillera Bruno Surace (Kart’In Pro) ou encore la Suissesse Karen Gaillard (LKM), venue faire une pige entre deux courses automobiles.

Communiqué IAME Series France / © Photo Yohan Hyron