IAME EuroCup 2021 : Succès confirmé sous le soleil de la Sarthe

L’Eurocup Karting a signé son entrée dans le petit groupe des épreuves à ne pas manquer, avec brio, le week-end dernier, sur le circuit international du Mans. Sous un beau soleil, les pilotes ont offert un récital à couper le souffle à l’occasion de cette épreuve, parfaitement organisée, avec une pré finale, disputé, de nuit, dans la plus pure tradition des classiques Mancelles et des finales souvent indécises jusqu’au dernier virage.

MINIME : Victoire incontestable pour Girardet

Nino Delaunay (Exprit) décroche la pole position et sort en leader des manches qualificatives. Mais en pré finale, il se fait détrôner par un Alois Girardet (Sodi), particulièrement incisif. Ce dernier se montre ensuite impérial et s’impose en finale. Derrière, Elyo Giltaire (Tony Kart) et Mia Oger (Formula K) réalisent un très bon début de course. Ils en décousent ensuite avec Gabriel Gerdil (Sodi), troisième de la pré finale, qui renonçait ensuite, après un accrochage avec Giltaire. Delaunay, parvient à récupérer sa 2e place. Mia Oger complète le podium devant Tylian Hapiot (Kosmic), Alexandre Guerrini Porcheto (Energy) et Antton Bouchard (RedSpeed).

MINI & MINI ROOKIE BENELUX : Blankespoor et Le Marchand, premiers de cordée

Parti dernier après avoir déclassé de la pré-finale, le Néerlandais Mick Blankespoor (Compkart) a patiemment remonté tous ces adversaires pour prendre la tête au 6ème tour et l’emporter après avoir résisté à la pression d’Arthur Hoang (Alonso Kart), le meilleur des autres. Après une belle explication avec son équipier Tyron Kinard (Falcon), Senna Meunier (Falcon) grimpe sur la 3ème marche du podium Mini après un week-end bien maîtrisé. Du côté des Rookie, c’est le poleman Français, Maël Le Marchand (Energy), qui l’emporte devant « Doudou » Godfroid (Exprit) et Antoine Sylva Venant (Alonso Kart). Belle prestation d’ensemble de Manua Cherbonnier (Falcon), Lorenz De Cock (Formula K) et Priam Bruno (KR).

X30 JUNIOR : Durosne s’affirme

Andy Ratel (Redspeed) signe la pole position et garde son avantage après les manches qualificatives, même si Kimi Durosne (Redspeed) se tient en embuscade après 2 victoires. Durosne confirmait en s’imposant à l’issue d’une pré finale très disputée face à Ratel, au Néerlandais Youri Bonte (TD Kart) et Ethan Pharamond (Kosmic). La bataille pour la victoire se poursuivait en finale avec l’arrivée de Matis Barbe (Kosmic) aux avant-postes. Ce dernier bouclait même l’avant-dernier tour en tête, mais Durosne récupérait in extremis la victoire face à Ratel, pénalisé ensuite pour le spoiler. Barbe sauvait in extrémis sa 2e place face à un trio de furieux, en moins de 2 dixièmes : Pharamond, Nathanaël Den Hondt (Kosmic) et Alexi Constant (Kosmic). Louis Comyn et Thomas Quincé se sont également mis en valeurs à un moment ou un autre du meeting.

X30 SENIOR : Andriolo, porte parole de la nouvelle vague

Enzo Peugeot (Kosmic) signe la pole position devant le jeune et rapide Mehdi Lassoued (Redspeed) qui n’en finit pas de surprendre. Le Belge Noah Maton (Kosmic), Alexandre Monnot (Redspeed) et Yann Bouvier (Kosmic) suivent à quelques centièmes et l’on notait quelques nouvelles têtes, issues du X30 Junior, comme Ilyes Pruvost ou encore Adrien Closmenil, tous deux dans le Top 10. Les manches confirmaient le brio de ces pilotes, mais d’autres concurrents montaient en puissance et venaient se joindre à la fête : Le Toulousain Steven Servant (Kosmic), Maxime Geley (Tony Kart) ou encore Maxime Marion (Kosmic). En pré finale, samedi soir en nocturne, c’est Jolan Raccamier (Kosmic) qui frappait un grand coup en revenant de la 11e à la 1ère position tandis que Monnot, Roy et Pruvost tombaient. Avec un bond de 11 places, Nicolas Picot se replaçait avec brio en 4e position.

En finale, une autre course commençait. Un premier coup de théâtre faisait chuter d’entrée, Picot, Lassoued, pourtant étincelant jusque-là, et Marion. Après avoir mis à profit une grosse partie du meeting à trouver un surplus de performance, Romain Andriolo (Alonso Kart) passait la vitesse supérieure et rejoignait le duo Peugeot-Raccamier en tête de la course. Entre un Raccamier visant la victoire et rien d’autres et un Peugeot protégeant sa place, cela se terminait par un accrochage dans les derniers virages qui éliminait Raccamier et Peugeot, par ricochet (Spoiler). Opportuniste, Andriolo passait moitié dans l’herbe, moitié sur la piste pour prendre la tête et s’imposer avec ses nouvelles couleurs Alonso Kart, à peine plus d’un mois après son succès à la Finale Nationale IAME. Servant remontait ainsi 2e devant le jeune Enzo Menendez (Redspeed), qui signe un premier podium d’envergure. Mattéo Salomone (Redspeed) a pris la 5e place devant Maxime Geley, Noah Maton, qui gagne 16 places, Adrien Closmenil (Redspeed), Alessandro Astruc (KR) et Léo Poncel (KR). Partant 35ème après un accrochage en pré finale, Enzo Leveque (Redspeed) dynamitait la finale en remontant de la 35e place à la 4e place, avant de rétrograder 11e suite à une pénalité pour spoiler.

X30 MASTER – GENTLEMAN : Poncelet, de retour. Chenillot confirme.

Le Belge Bjorn Verhamme (Kosmic) surprend tout le monde et signe la pole avant d’en découdre dans les manches qualificatives avec Julien Poncelet (CL), vainqueur à deux reprises, et Maxime Bidard (Redspeed), lauréat de la dernière manche. Mais ces deux derniers chutaient en début de pré finale, après un freinage « optimiste » de Poncelet qui expédiait une demi-dizaine de pilote dans le gazon. Verhamme récupérait le leadership devant Anthony Delcurou (KR), ravi de l’opportunité, François Vauthier (Tony Kart) et Thierry Delré (TD Kart).

En finale, Poncelet et Bidard passaient la surmultiplié, sans aucune contestation et terminaient sur la plus haute marche du podium. Bidard était toutefois rétrogradé 7e (spoiler). Verhamme terminait 2e devant David Chenillot (Redspeed), meilleur des Gentlemen, l’excellent finisseur Delcurou et Delré. Piroux et Runget complètent le podium des Gentlemen. Notons l’excellente 8ème place de l’Irlandais Richie Faulkner (Tony-Kart), le bon week-end de Vauthier et la belle remonté de Shane Crosbie.

Communiqué IAME – © Photos : Lionel GriponCp-Photo